Le Fort d'Emines

Ouvert au public de 2014 à 2018 sous l’impulsion de la Province de Namur, le Fort d’Émines devait retourner dans l’oubli fin 2018, la convention entre le propriétaire et la Province de Namur n’ayant pas été renouvelée.Cependant, une nouvelle équipe de bénévoles poursuit les visites et guide les visiteurs dans les entrailles du fort depuis le 07 avril 2019.

Historique:

Le Fort d’Emines, établi  entre les villages d’Emines et de Saint-Marc (nord-ouest de Namur, à 4,6 kms du centre), est l’un des neuf forts construits entre 1888 et 1891 autour de Namur.
Les forts de la Position Fortifiée de Namur (PFN) ont été construits en même temps que les douze forts de Liège (PFL).Le but de la construction des forts était de protéger les principaux axes de communication entre l’Allemagne et la France et ainsi interdire l’usage de ces axes (routes, voies ferrées, fleuves, ponts) aux belligérants.
L’Armée de Campagne, quant à elle, devait freiner l’ennemi, effectuer une retraite vers Anvers et attendre l’arrivée des troupes amies qui devaient, selon le Traité de Londres (1839), accourir à notre secours..
Tous les forts ont été conçus par le général Henri Alexis Brialmont et mettent en œuvre un béton non-armé, matériau novateur à l’époque. Pour construire les vingt-et-un forts, le Général Brialmont utilisa tous les procédés techniques inventés en cette fin de 19ème siècle, à savoir l’électricité (éclairage, projecteur), l’hydraulique (coupole du projecteur), les coupoles rétractables, les coupoles blindées protégées en toit, le téléphone, l’eau potable venant d’un puits et répartie dans le fort, le drainage des eaux de condensation, …
Les canons placés dans les coupoles et dans les casemates étaient les plus récents modèles produits. La portée des obus variait de 1,5 Km à 8 Kms.
Le garnison comptait plus ou moins 340 officiers, sous-officiers et soldats. Le Fort était bien pourvu en nourriture et en eau, il pouvait supporter un siège d’un mois sans approvisionnement extérieur.
Le Fort d’Emines fut copieusement bombardé par l’artillerie lourde allemande dès le 23 août 1914 et fut largement ravagé par les explosions. En fin d’après-midi du 24 août, la situation étant désespérée (moyens de défense inopérants, personnel au bord de l’asphyxie, voûtes percées, sans communication avec l’extérieur et sans observation), le Fort se rendit. Le personnel, fait prisonnier, fut envoyé en Allemagne et y resta jusque la fin de la 1ère Guerre Mondiale.
Après la 1ère Guerre mondiale, le Fort d’Emines n’a pas été modernisé par l’Armée belge et a été utilisé comme dépôt de munitions jusqu’aux années 1980.
Il a ensuite été acheté par une personne privée qui, quelques années après cet achat, a conclu une convention avec la Province de Namur.
De 2014 à 2018, la Province de Namur a été autorisée à y organiser des visites.

L’activité continue:

Trouvant très dommage de fermer ce monument historique au public, une nouvelle équipe de bénévoles a, comme déjà mentionné, pris le relais de la Province de Namur afin d’ouvrir à nouveau le Fort d’Émines et d’en permettre la visite.
Les rentrées d’argent provenant des visiteurs servent entre autres à l’entretien du site, au maintien d’une alarme, …Quasiment inchangé depuis cent ans (hélas sans ses parties métalliques), il est par conséquent à nouveau visitable d’avril à novembre 2019.

Visites:

– Individuellement ou en famille: sans réservation, 1er et 3ème dimanches des mois d’avril à novembre 2019 à 1430 Hrs (Tarif: 5 EUR / personne > 12 ans; gratuit pour enfants < 12 ans)

– Groupes: sur réservation, en semaine ou samedis / dimanches; visites en néerlandais ou anglais possibles (Tarif: groupe < 12 personnes:  forfait 50 EUR; groupe > 12 personnes: 4 EUR / personne). Tarif adapté pour grands groupes et écoles, communiqué lors de la réservation.

Le Fort d’Emines a été intégré récemment dans l’ASBL Syndicat d’Initiative de la Bruyère (Projet Fort d’Emines) et bénéficie de l’appui de la Province de Namur et de la Commune de la Bruyère.

 

 

Remarque: Le Fort d’Emines est un endroit boueux, froid et humide. Il est vivement recommandé de s’équiper en conséquence et de se munir d’une lampe de poche. Il n’est hélas pas adapté aux PMR.

Rue du Fort d'Emines, 5020 Namur, Belgique

+32470252865

fortemines2018@gmail.com

http://www.fortemines.be

fortdemines

Inscrivez-vous à notre newsletter