ARS MUSICA – Cinéconcert « Le Fantôme de l’Opéra » 11 décembre

Une vingtaine de comédies musicales, une dizaine de films et télé-films, une vingtaine de musiques composées pour ces comédies et films, une demi-douzaine de bandes dessinées, voilà le palmarès incroyable dont peut se revendiquer le roman de Gaston Leroux. L’effondrement d’un lustre, la mort d’un machiniste, une silhouette machiavélique, un fantôme (la silhouette et le fantôme ne faisant peut-être qu’un), un chantage sur l’occupation de la loge n°5, tout cela est placé sous l’égide de l’énigme et du mystère. Un cocktail qui, sous la plume de Gaston Leroux, s’est transformé en best-seller en librairie, puis en block-busters en série dans les théâtres et les cinémas, de 1925 à nos jours.

C’est la première version cinématographique de 1925 qui a été choisie par Benoît Delbecq et Claudia Solal pour un duo d’improvisation piano-voix en lieu et place de la bande-son d’origine, puisée dans la musique de Franz Schubert, musique symphonique et de chambre qu’on avait plaquée sur les images sans aucune possibilité de concordance, comme on s’en doute.

A l’occasion du festival Ars Musica, Claudia Solal, chanteuse improvisatrice éclectique, s’associe donc à Benoit Delbecq, pianiste de jazz contemporain et compositeur, pour un duo voix et piano, inspiré par les images du film (muet !) réalisé par le cinéaste américain Rupert Julian. De quoi donner à cette version cinématographique quelque peu désuète, une contemporanéité à contre-sens, résurrectrice d’une oeuvre bientôt centenaire.

Le Delta, Avenue Fernand Golenvaux, Namur, Belgique

+32 (0) 81 77 67 73

http://www.ledelta.be

Inscrivez-vous à notre newsletter