I Silenti 21 janvier - 27 janvier

Ne plus « voir » pour mieux « entendre »

C’est d’abord un cri musical, celui des Gitans, des Roms, des Tziganes, peuples oubliés.
En écho à tous les « silencieux », ce spectacle dévoile une douce et profonde mélancolie.
Il touche en secret l’intimité des cœurs brisés.

En 2015, Fabrizio Cassol et son complice Alain Platel créaient le prodigieux  « Coup fatal » qui a fait vibrer le festival d’Avignon, le théâtre de Namur et le monde entier au son de la musique baroque et de la rumba congolaise. En 2018, les deux artistes se plongeaient dans la partition du Requiem de Mozart pour aborder en douceur le tabou de la mort et proposer « Requiem pour L ». Ces deux spectacles interprétés par des artistes africains ont laissé des souvenirs inoubliables.

Cette fois, Fabrizio Cassol rassemble neuf artistes venus du monde entier dans une « nouvelle » forme artistique, entre concert, opéra, danse et théâtre mise en scène par la jeune Lisaboa Houbrechts. Le travail de cette artiste de la nouvelle garde flamande est déjà salué par le public et la critique. Conçu autour du chanteur pluri-instrumentiste manouche Tcha Limberger, de la chanteuse américaine Claron McFadden, de la danseuse indienne Shantala Shivalingappa et de quelques musicien, l’ensemble se révèle d’une beauté musicale et scénique à couper le souffle ! L’exceptionnel Tcha Limberger est au violon et aux chants. Son don sublime, sa voix tout comme sa cécité, ne sont peut-être pas étrangers au traumatisme que les siens – le peuple rom –  ont vécu. Cet « holocauste oublié » par la convention du silence a scellé leurs paroles. Son histoire le connecte inexorablement à tant d’autres, les « silencieux ».

Théâtre de Namur, Place du Théâtre, Namur, Belgique

+32 (0) 81 22 60 26

http://www.theatredenamur.be

Inscrivez-vous à notre newsletter